Aspiration centralisée

L’aspiration centralisée est un système d’aspiration permanent installé en un point fixe de sa maison, et relié à un réseau de conduites d’air qui dessert toutes les pièces.

1.Principe de fonctionnement

Le système d’aspiration proprement dit, appelé centrale d’aspiration, comprend un moteur et un réservoir à poussières. Il est habituellement installé dans la cave, le garage, la buanderie, ou tout local à l’écart des pièces de vie.

Aspiration Centralisée - Maison

Aspiration Centralisée

Aspiration Centralisee - Prise

Prise d’aspiration

La centrale d’aspiration est raccordée à un réseau de tuyaux (en PVC le plus souvent), qui débouchent sur des prises d’aspiration réparties dans l’habitation. Le réseau peut être placé à l’intérieur des murs lors d’une nouvelle construction. Il faut au minimum une prise d’aspiration par étage, mais on peut aussi place des prises d’aspiration dans toutes les pièces principales.

Pour passer l’aspirateur, il suffit alors de raccorder un flexible avec tête d’aspiration sur l’entrée d’air de la pièce qu’on veut nettoyer. Le système démarre soit automatiquement lorsque le flexible est inséré dans une prise d’aspiration, soit manuellement avec un interrupteur sur la poignée ou la prise. La poussière et les saletés sont alors envoyées le long du réseau de tubes, jusqu’au réservoir à poussières.

Aspiration centralisée - Centrale nilfisk

Centrale d’aspiration

Les flexibles ont une longueur moyenne de 9 mètres, et peuvent être équipés des mêmes accessoires que les aspirateurs traineaux : tête d’aspiration simple, turbobrosse, électrobrosse…

Avec certaines nouvelles installations, il est possible d’utiliser des flexibles rétractables qui se rangent “dans le mur” après usage, ce qui évite d’avoir à transporter le flexible de pièce en pièce.

Comme pour les aspirateurs classiques, les aspirateurs centralisés peuvent fonctionner avec sac, ou sans sac (séparation cyclonique).

Après filtration l’air est rejeté soit dans la pièce où se trouve la centrale d’aspiration, soit à l’extérieur. Si l’air est rejeté dans la pièce, le choix d’un modèle avec filtre HEPA peut être intéressant.

2.Les avantages de l’aspiration centralisée :

  • La puissance d’aspiration est très bonne : puisque le système n’a pas besoin d’être portable, il n’y a pas de limitation de poids ou de taille pour le moteur. On atteint donc facilement des débits d’air de 50 L/s, et des dépressions de 30 kPa.
  • Après filtration, l’air n’est pas rejeté dans la pièce (et peut même être rejeté dehors): il n’y a donc pas de risque de remettre en suspension des particules fines. Ce système est donc plus hygiénique (pas de mauvaises odeurs) et avantageux pour les personnes qui souffrent d’allergies.
  • L’aspirateur centralisé est en général capable d’aspirer des débris qui pourraient endommager un aspirateur classique : plâtre, farine, petites pièces de métal ou de verre.
  • Le réservoir à poussières est plus important (10-30 L ou 10 kg environ), et n’a besoin d’être vidé que quelques fois par an. L’entretien est donc moins contraignant. Sur certains appareils, le remplissage de la cuve est visible soit directement, soit sur un écran LCD.
  • Seuls le flexible et la tête d’aspiration doivent être déplacés d’une pièce à l’autre : ils sont évidemment plus légers à transporter qu’un aspirateur complet. Il n’y a pas non plus de fils électriques qui trainent.
  • Le fonctionnement est plus silencieux qu’un aspirateur classique, puisque le moteur est situé dans une pièce à part.
  • Le coût de maintenance est assez bas : il faut simplement remplacer les sacs (pour les systèmes avec sacs) et/ou les filtres, et remplacer le flexible quand il est usé. Pour un bon aspirateur central, seul le moteur doit être remplacé environ une fois tous les 10 ans.

3.Les inconvénients de l’aspiration centralisée :

  • L’inconvénient majeur d’un aspirateur central est son coût d’installation très supérieur à l’achat d’un aspirateur classique (de l’ordre de 1000 à 2000 €, mais on peut trouver des modèles autour de 500 € en faisant l’installation soi-même). L’installation d’une aspiration centralisée est un investissement à long terme.
  • Il faut avoir un local disponible avec suffisamment de place pour installer le système d’aspiration, et pouvoir installer le réseau de conduites d’air. L’installation de l’aspiration centralisée nécessite souvent d’être propriétaire, et se fait plus facilement au moment de la construction. Sur une maison existante, les travaux sont plus compliqués et il faut en général diminuer le nombre de prises d’aspiration.
  • Le débit d’air est plus difficile à contrôler. Il y a habituellement un clapet sur le flexible pour éviter les “effets ventouses”. Comme la puissance n’est pas réglable, la consommation électrique a tendance à être un peu plus importe que pour un aspirateur traineau.
  • Il y a un risque de colmatage des tuyaux par un enchevêtrement de poussières. La conception du circuit d’air est faite de manière à éviter cela (le diamètre minimal est par exemple au niveau des prises d’aspiration, pour pouvoir déboucher facilement), mais le risque zéro n’existe pas. En général il n’y a pas de problème pour un système bien conçu tant qu’on aspire pas de substances collantes ou mouillées, ou d’objets de plusieurs centimètres.

4.Le bilan

L’aspiration centralisée est un investissement à long terme. Le surcoût à l’achat est compensé au fil des années par les économies sur la maintenance et le remplacement d’un aspirateur traîneau, et par le confort d’utilisation.

L’achat d’un aspirateur central présente surtout un intérêt pour des propriétaires, d’autant que cela augmente la valeur de l’habitation. Pour des locataires, il y aurait un risque important de ne pas récupérer son investissement.

Le choix d’un aspirateur central ou classique dépend ensuite de ses préférences personnelles. Il est toujours difficile de changer ses habitudes, donc à vous de voir si vous préférez conserver un aspirateur classique ou changer radicalement de système. Pour des personnes qui ont des problèmes d’allergies, cela peut faire pencher la balance du côté de l’aspiration centralisée.

5.Liens utiles

Pour en savoir plus, vous pouvez consultez les liens suivants :